Publication dans la revue Esprit : « Poutine et l’Europe »

 

Publication dans la revue Esprit : « Poutine et l’Europe »

« Appelé au dialogue par la société civile et l’opposition, le Kremlin a choisi de répondre par la chape de plomb : limitation du droit de manifester, entraves à la liberté d’expression (notamment sur les réseaux sociaux), pressions sur les contestataires les plus actifs – certains emprisonnés, d’autres contraints à l’exil. Surtout, le renforcement de l’arsenal répressif s’est accompagné d’un durcissement idéologique. Alors que le discours du pouvoir russe se concentrait sur le besoin de « stabilité » politique et économique, il multiplie désormais les références aux « valeurs » de la « civilisation russe », dont le rappel vibrant est inévitablement suivi d’une critique de « l’Occident ».

Comme le souligne Mikhail Zygar, contrairement à l’image de « stratège » qu’alimentent les communicants du Kremlin, Poutine n’a « aucun plan en ce qui concerne la politique intérieure, l’économie, l’international ». Dans ce contexte, le régime de Poutine a surtout besoin d’un adversaire. Et son principal ennemi est l’Europe : non pas l’institution de l’Union européenne, mais l’ensemble des principes fondamentaux, des droits, de la prospérité et des opportunités qu’incarne l’idéal européen. D’où sa volonté, de plus en plus fermement exprimée, de fragiliser l’Europe. »

La suite de l’article ici : https://esprit.presse.fr/article/alexis-prokopiev/poutine-et-l-europe-41484

Refonder l’Europe par le dialogue

  • Pourquoi ? Recueillir les impressions et propositions des citoyens sur l’Europe.
  • Quand ? Débats citoyens d’avril à octobre, restitutions en novembre au CESE, puis présentation des contributions lors du Conseil européen de décembre 2018.
  • Où ? Partout en France et dans l’ensemble des États membres de l’Union européenne.
  • Comment ? Par le biais de débats et de consultations en ligne.
  • Qui ? L’ensemble de la population, quels que soient l’âge, le genre, la profession ou la provenance géographique, est invitée à participer.
  • Pour quel résultat ? Une restitution des débats et des contributions lors du Conseil européen de décembre 2018 et leur prise en compte dans le projet de refondation de l’UE.

Intervention au CESE de Nathalie Loiseau sur les consultations citoyennes sur l’Europe.

Plus d’infos sur : https://www.touteleurope.eu/actualite/consultations-citoyennes-refonder-l-europe-par-le-dialogue.html

Consultations citoyennes : refonder l’Europe

Pour enchanter de nouveau, l’Europe doit être refondée sur les bases d’un projet plus audacieux, plus démocratique, libérateur des énergies et attractif des talents. Une promesse de mieux.

Les consultations citoyennes ont pour objectif de refonder l’Europe en donnant la parole aux citoyens. L’ambition est de mobiliser un nombre très important de citoyens en organisant des débats classiques, des consultations numériques et des processus de démocratie participative.

Sept grands axes thématiques sont proposés :

  • La sécurité en Europe
  • L’Europe dans le monde
  • Le développement durable en Europe
  • L’innovation en Europe
  • La prospérité et la stabilité en Europe
  • L’unité de l’Europe
  • Une Europe plus démocratique

Plus d’infos : http://www.eesc.europa.eu/fr/news-media/press-releases/la-ministre-francaise-des-affaires-europeennes-invite-le-cese-sengager-dans-le-projet-de-consultations-citoyennes-en

Conférence annuelle du CESE

Retrouvez la Conférence annuelle du CESE en cliquant sur ce lien : http://www.lecese.fr/content/conference-des-11-et-12-juillet

Cette conférence, qui sera désormais annuelle, a permis de définir les thématiques prioritaires pour la société civile organisée. Les sections de travail ont intégré sur la base des axes stratégiques votés par l’assemblée, les thématiques nouvelles portées par le discours de politique générale du Premier ministre et les axes du programme du Président élu.

Cette conférence qui s’est déroulée sur deux jours, a été ouverte par le Premier Ministre et clôturée le 12 juillet par le Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé des Relations avec le Parlement.
Cela s’inscrit pleinement dans la mission constitutionnelle du CESE, mission d’assemblée consultative auprès des pouvoirs publics.

Conférence annuelle du CESE

Retrouvez la Conférence annuelle du CESE en cliquant sur ce lien : http://www.lecese.fr/content/conference-des-11-et-12-juillet

Cette conférence, qui sera désormais annuelle, a permis de définir les thématiques prioritaires pour la société civile organisée. Les sections de travail ont intégré sur la base des axes stratégiques votés par l’assemblée, les thématiques nouvelles portées par le discours de politique générale du Premier ministre et les axes du programme du Président élu.

Cette conférence qui s’est déroulée sur deux jours, a été ouverte par le Premier Ministre et clôturée le 12 juillet par le Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé des Relations avec le Parlement.
Cela s’inscrit pleinement dans la mission constitutionnelle du CESE, mission d’assemblée consultative auprès des pouvoirs publics.

Peut-on repenser notre démocratie sans réforme fiscale ?

« Le génie de la liberté réprouve tout ce qu’il y a d’arbitraire ou de discrétionnaire dans l’impôt », écrivait en 1782 Alexander Hamilton, l’un des pères fondateurs des États-Unis et le premier Secrétaire au Trésor.

Aujourd’hui, peut-on repenser notre démocratie sans réforme fiscale ? C’est la question à laquelle nous essayons de répondre avec Nina Bourgier dans une note publiée par la Fondation Jean Jaurès en partenariat avec point d’æncrage.

Vous pouvez consulter ou télécharger cette note ici : https://jean-jaures.org/nos-productions/peut-on-repenser-notre-democratie-sans-reforme-fiscale

La transition énergétique pourrait créer 400 000 emplois durables d’ici 2030 en France.

Le scénario négaWatt 2017-2050 a été rendu public mercredi 25 janvier 2017. Il met notamment l’accent sur les emplois durables qui pourraient être crées grâce à la transition énergétique.

L’un des points-clés du scénario concerne l’emploi :

« Le scénario négaWatt s’avère globalement moins coûteux que le scénario tendanciel, même en considérant un prix des énergies importées stable. Il est aussi nettement plus riche en emplois : la transition énergétique crée pas moins de 400 000 emplois nets d’ici 2030, confirmant les analyses antérieures. La société française devient ainsi plus résiliente face à d’éventuels chocs extérieurs tels que, par exemple, une crise géopolitique entraînant une rupture d’approvisionnement ou une hausse soudaine du prix du baril. »

Retrouvez la synthèse du scénario ici : https://negawatt.org/IMG/pdf/synthese_scenario-negawatt_2017-2050-2.pdf

La loi « Sapin 2 » partiellement validée par le Conseil constitutionnel

La loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique (dite « Sapin 2 ») a été partiellement validée par le Conseil constitutionnel. Plusieurs articles liés notamment à la transparence ont été censurés.

Retrouvez la décision du Conseil constitutionnel ici : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2016/2016-741-dc/decision-n-2016-741-dc-du-8-decembre-2016.148310.html