Archives de catégorie : Dans les médias

Tribune : « La fin de l’histoire européenne n’est pas encore devant nous ! »

« La fin de l’histoire européenne n’est pas encore devant nous ! »

« Nous n’entendons pas rester les bras croisés pendant que la révolution réactionnaire tente de démanteler ce qui nous est précieux. »

Voici la tribune que je co-signe dans Ouest-France avec Anna Garmash, présidente de l’ONG Ukraine Action, Franziska Brantner, députée verte allemande, Evan O’Connell, militant pro-européen, Blaise Gonda, militant pro-européen franco-hongrois et Małgorzata Szuleka, responsable plaidoyer, Helsinki Foundation for Human Rights, Pologne.

Le texte de la tribune en intégralité sur le site de Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/europe/debats-europeens/point-de-vue-la-fin-de-l-histoire-europeenne-n-est-pas-encore-devant-nous-5934899

Tribune : La fin de l’histoire européenne n’est pas encore devant nous !

« La fin de l’histoire européenne n’est pas encore devant nous ! »

« Nous n’entendons pas rester les bras croisés pendant que la révolution réactionnaire tente de démanteler ce qui nous est précieux. »

Voici la tribune que je co-signe dans Ouest-France avec Anna Garmash, présidente de l’ONG Ukraine Action, Franziska Brantner, députée verte allemande, Evan O’Connell, militant pro-européen, Blaise Gonda, militant pro-européen franco-hongrois et Małgorzata Szuleka, responsable plaidoyer, Helsinki Foundation for Human Rights, Pologne.

Le texte de la tribune en intégralité sur le site de Ouest-France : https://www.ouest-france.fr/europe/debats-europeens/point-de-vue-la-fin-de-l-histoire-europeenne-n-est-pas-encore-devant-nous-5934899

Tribune en anglais dans Politico : « Prague Spring a reminder of threats to Europe »

Tribune publiée en anglais dans Politico : « Prague Spring a reminder of threats to Europe ».

By

As we mark the anniversary of the 1968 Prague Spring — when Warsaw Pact tanks crushed the hopes of a pro-democracy movement — it is tempting to imagine that the era of authoritarian powers has come to an end. That fundamental rights and freedoms are secure in Europe. That its citizens, armed with the memory of the 20th century, would not wish to see brutal governments return. But that would be a mistake.

Fifty years after tanks rolled into Prague, and almost 30 years after the Berlin Wall came down, authoritarianism is back at the heart of the EU, a union founded on the promise of “never again.”

Lire la suite ici : https://www.politico.eu/article/prague-spring-a-reminder-of-threats-to-europe/

Tribune en anglais dans Politico : « Prague Spring a reminder of threats to Europe »

Tribune publiée en anglais dans Politico : « Prague Spring a reminder of threats to Europe ».

By

As we mark the anniversary of the 1968 Prague Spring — when Warsaw Pact tanks crushed the hopes of a pro-democracy movement — it is tempting to imagine that the era of authoritarian powers has come to an end. That fundamental rights and freedoms are secure in Europe. That its citizens, armed with the memory of the 20th century, would not wish to see brutal governments return. But that would be a mistake.

Fifty years after tanks rolled into Prague, and almost 30 years after the Berlin Wall came down, authoritarianism is back at the heart of the EU, a union founded on the promise of “never again.”

Lire la suite ici : https://www.politico.eu/article/prague-spring-a-reminder-of-threats-to-europe/

Publication dans la revue Esprit : « Poutine et l’Europe »

 

Publication dans la revue Esprit : « Poutine et l’Europe »

« Appelé au dialogue par la société civile et l’opposition, le Kremlin a choisi de répondre par la chape de plomb : limitation du droit de manifester, entraves à la liberté d’expression (notamment sur les réseaux sociaux), pressions sur les contestataires les plus actifs – certains emprisonnés, d’autres contraints à l’exil. Surtout, le renforcement de l’arsenal répressif s’est accompagné d’un durcissement idéologique. Alors que le discours du pouvoir russe se concentrait sur le besoin de « stabilité » politique et économique, il multiplie désormais les références aux « valeurs » de la « civilisation russe », dont le rappel vibrant est inévitablement suivi d’une critique de « l’Occident ».

Comme le souligne Mikhail Zygar, contrairement à l’image de « stratège » qu’alimentent les communicants du Kremlin, Poutine n’a « aucun plan en ce qui concerne la politique intérieure, l’économie, l’international ». Dans ce contexte, le régime de Poutine a surtout besoin d’un adversaire. Et son principal ennemi est l’Europe : non pas l’institution de l’Union européenne, mais l’ensemble des principes fondamentaux, des droits, de la prospérité et des opportunités qu’incarne l’idéal européen. D’où sa volonté, de plus en plus fermement exprimée, de fragiliser l’Europe. »

La suite de l’article ici : https://esprit.presse.fr/article/alexis-prokopiev/poutine-et-l-europe-41484

Radio Nova

« Ce mardi, la Nouvelle Internationale de Radio Nova s’intéressait à la situation des droits de l’homme, de la démocratie et des libertés en Russie. Elodie Font et Thierry Paret recevaient Alexis Prokopiev, co-fondateur et président de l’association Russie-Libertés qui lutte pour une Russie davantage démocratique, moins corrompue. L’interview est à réécouter ci-dessous. »

Le podcast de l’émission : http://www.novaplanet.com/radionova/62939/episode-alexis-prokopiev-co-fondateur-et-president-de-l-association-russie-libertes